Avocat en droit de la famille à Ixelles (Bruxelles)

Le divorce est une affaire sensible par bien des aspects. Citons par exemple les mésententes qui surviennent rapidement au sujet des enfants et de leur futur hébergement.

Avocat en droit de la famille à Ixelles, près de Saint-Gilles, Maître BARBIER demeure conscient des multiples enjeux dans ce cadre précis. C’est pourquoi il met à son expérience dans le domaine au service de ses clients et ce, en Belgique et aux Luxembourg.

Divorce et séparation

En Belgique, la loi prévoit deux types de divorce : le divorce par consentement mutuel et le divorce pour désunion irrémédiable. Comme vous pouvez vous en douter, le premier signifie l’accord des époux tant sur le principe de la rupture que sur ses répercussions au sein de la sphère familiale (partage des biens, résidence des enfants, versement d’une contribution alimentaire…).

Quant au divorce pour désunion irrémédiable, il réunit tous les autres cas, ce qui inclut diverses possibilités (conflits relatifs aux conséquences de la rupture, violences conjugales, séparation de fait depuis au moins un an…). Mais quelles que soient les circonstances de l’affaire, celle-ci sera automatiquement soumise à un juge dont le rôle sera de trancher les points litigieux.

Avocat en droit de la famille à Ixelles (Bruxelles), Maître BARBIER propose un accompagnement sur mesure aux personnes confrontées à un divorce, qu’il soit amiable ou contentieux. Il leur délivrera ses meilleures recommandations en vue de préserver au mieux leurs intérêts tout au long de la procédure.

Bon à savoir : la séparation des couples non mariés n’implique l’accomplissement d’aucune formalité pour être effective.

Dossier de divorce séparation couples
Gardons le contact :
Dispute couple devant enfant

La séparation et ses conséquences : 

La séparation des couples (mariés ou non) peut provoquer des changements sur plusieurs plans, dont notamment :

L’hébergement des enfants

En dehors de tout conflit, les parents ont la possibilité d’organiser l’hébergement de leurs enfants comme ils l’entendent. Dans le cas contraire, seul un juge est habilité à en définir les modalités. Dans la pratique, l’hébergement égalitaire est privilégié. Cela signifie que l’enfant passera une semaine sur deux chez chacun de ses parents.

Toutefois, lors de circonstances exceptionnelles (maltraitance, domiciles éloignés…), le magistrat peut préconiser la garde exclusive ou tout autre mode de garde qu’il estimera adapté.

Le paiement d’une pension et/ou d’une contribution alimentaires 

Le grand public confond bien souvent ces deux notions. La pension alimentaire est une somme d’argent que l’un des ex-époux verse à l’autre, car la séparation a porté atteinte à ses finances. Cette mesure est strictement encadrée, tout particulièrement en termes de durée, car il est important d’empêcher les abus.

Quant à la contribution alimentaire, elle est dédiée aux enfants. En effet, chaque parent doit contribuer à l’entretien et à l’éducation de ces derniers. Divers paramètres doivent être pris en considération, tels que le mode d’hébergement et la situation professionnelle des parents.

Mais quel que soit le sujet abordé, il est bien souvent source de conflits. C’est pourquoi Maître BARBIER, avocat en droit de la famille à Ixelles (Bruxelles), prête main-forte aux familles confrontées à des désaccords. S’il le peut, il privilégiera la voie amiable afin d’éviter des tensions inutiles. Cependant, il saura faire valoir vos droits dans l’éventualité d’un contentieux.

Consultez également :